Popular Tags:

Coronadeutsch? Die deutsche Sprache trifft Corona

19 de novembre de 2020 at 11:23

Hallo Leute, ich hoffe, euch und euren Lieben geht es in Zeiten von Corona gut. Ich habe in einem älteren Post schon über soziale Effekte von Corona geschrieben. Heute möchte ich noch ein bisschen analysieren: Welchen Effekt hat die Pandemie auf die deutsche Sprache? Welche Wörter sind neu? Und was bedeuten sie?

Ja, Vokabeln muss man lernen, aber pssssst…es gibt da einen Trick :-)

6 de juny de 2020 at 13:55

Hey, ich hoffe, euch geht es gut. Seid ihr schon in der neuen (Corona-)Realität angekommen? Ich noch nicht so ganz, mein Leben, Lernen und Lehren ist im Moment… mein Laptop. Ein positiver Aspekt: wir lernen im Moment ganz viel, oder? Über Medien, Tools, E-Conferencing, E-Learning und E-Teaching. Alles ganz modern. Ich möchte euch aber etwas nicht so Neues präsentieren: Deutsch-Vokabeln lernen.:-)

La ponctuation, c’est les nouvelles émoticônes

31 de maig de 2020 at 17:44

À E. et à D.

salut 👋  les filles 👩‍🎓salut 👋 les garçons 👨‍🎓aujourd’hui je suis vachement contente 💃💃💃 parce que j’ai découvert un truc absolument génial 🤩 que vous ne connaissez sûrement pas 😛 parce que moi j’ai un mac 🍎et les macs 🍎c’est toujours plus avancé que les PC 😂 donc j’ai découvert par hasard de petites choses minuscules 🧐 qu’il y a sur les touches 🔤  de mon clavier et je me demandais à quoi ça pouvait bien servir 🔬 parce que c’était comme des pattes de mouche 🦟 ou de petites crottes 💩 çà et là mais après une longue recherche philologique je suis arrivée à la conclusion 💡 qu’il s’agit de 🥁🥁🥁

Psychothérapie maison

4 de maig de 2020 at 1:49

Je ne sais pas si ça vous arrive à vous aussi mais, au bout de six semaines de confinement et de surexposition aux médias et aux réseaux sociaux, je commence à devenir sacrément agressive. Quand beaucoup de gens donneraient un bras pour sortir faire leur running, moi, je donnerais une jambe pour avoir une prise de bec sanglante avec une inconnue au Corte Inglés. Privés de notre psychiatre de chevet et au bord de l’explosion nucléaire, mon mari et moi essayons de sauver notre couple grâce à une solution de rechange assez efficace que je vous recommande chaleureusement: le Getty Museum challenge, mis à niveau en version Disputes Conjugales Covid19.

Sans une seule remarque désagréable, sans un cri et sans claquements de porte rageurs, je vous invite à exprimer, vous aussi, tous vos griefs et vos rancœurs. Sans scrupule, sans pudeur, sans pitié, juste pour l’amour…

Contre l’envie d’en finir

19 d'abril de 2020 at 17:53

Source: Creative Commons 3

La façon la plus efficace pour être malheureux, c’est avoir l’envie d’en finir. Non, je ne vous parle pas de l’idée du suicide. Je vous parle de L’IMPATIENCE. L’impatience, c’est ce sentiment d’urgence qui nous rend l’attente insupportable. C’est l’antithèse de la persévérance. C’est ce qui, en nous fixant uniquement sur nos fins, nous prive du plaisir de parcourir le chemin des moyens. Aïe, aïe, aïe! Une ligne de plus et Paulo Coelho allait

Deutschland und die Corona-Krise: # WirBleibenZuhause

3 d'abril de 2020 at 8:49

Hallo Leute, nach meinem letzten Post im Februar ist viel passiert. Nicht nur in Deutschland, sondern auf der ganzen Welt. Die Corona-Krise ist angekommen und das normale Leben steht im Moment still. In Spanien und Italien bleiben die Leute den ganzen Tag zu Hause. So wie ich auch. Aber wie genau ist das in Deutschland?

So einfach, aber so wichtig: Richtig die Hände waschen

Generell sind die Deutschen ja sehr gerne zu Hause.

Science-fiction

31 de març de 2020 at 8:42

Source: Wikipédia, Badge communicateur de Star Trek: La Nouvelle Génération

 

J’ai toujours été fan de SF:  romans, films, BD, jeux vidéo… J’ai tout dévoré avec voracité et, du coup, je me sentais prête à affronter les futurs les plus difficiles avec un héroïsme absolument effortless et chic.

Source: MNI Noticias

Je m’imaginais, svelte et athlétique dans mon uniforme de la Flotte Interstellaire de Star Trek: La Nouvelle Générationma série préférée. Je marchais sans peur, digne, le menton altier, vers le vaisseau spatial qui venait de se poser sur la place de Catalogne de Barcelone. Encore plus douée que la conseillère Deanna Troi, ma prodigieuse empathie allait me permettre de communiquer avec les extraterrestres hostiles qui, charmés, abandonneraient immédiatement la Terre après nous avoir donné la recette

Très chère Claire

13 de març de 2020 at 11:23

Source: Wikipedia, Claire Bretécher en 1973

Tu t’es éteinte le 10 février dernier. Tu sais, normalement, je ne suis pas du genre à employer des euphémismes ou des métaphores gnangnans du style disparaître, nous quitter ou, pire encore, rejoindre les étoiles. Je préfère dire mourir ou clamser —quand c’est quelqu’un qui ne va pas du tout me manquer— ou encore se faire une situation, une expression alsacienne qui déroute terriblement les Français de l’intérieur, c’est-à-dire, les pas-Alsaciens.

Mais là, toi, tu t’es éteinte.

Très chère Claire, tu t’es éteinte le 10 février dernier et j’ai encore du mal à y croire. D’ailleurs, quand la nouvelle est parue sur le net,

Spring has sprung

9 de març de 2020 at 19:15

 ‘Spring has sprung’ is a popular expression. We say it when the winter is over and suddenly plants start to grow with new life.  Many people in Barcelona grow plants in window boxes and spring is the time to start planting flowers. If you want to ‘beautify” your living space, why not plant a window box?

Intraduisible

29 de febrer de 2020 at 9:39

Source: Wikipedia, Cabine des interprètes au parlement européen de Bruxelles.

Comment dites-vous disfrutar en français? Eh bien, moi, je dis disfrouter, un mot qui n’existe pas mais qui devrait le faire. C’est peut-être parce que les Français sont toujours un peu constipés dans leur tête qu’ils n’ont pas de verbe vraiment équivalent à disfrutar. Quelle que soit sa traduction, il lui manque toujours un je-ne-sais-quoi. La preuve, je prends mon Larousse Español-Francés / Français-Espagnol (1998, 716 pages, 220.000 mots et expressions, 400.000 traductions, c’est du sérieux) et je lis ses acceptions avec une certaine… déception: