Le beaujolais nouveau est arrivé

28 de novembre de 2017 at 15:39
Facebooktwittergoogle_plus

©tempsreel.nouvelobs.com-AFP PHOTO/TOSHIFUMI KITAMURA

Les Japonais voudraient-ils secrètement faire concurrence à notre Obélix national, tombé dans la marmite de potion magique quand il était petit? Eh bien non, le ciel ne leur est pas tombé sur la tête… Simplement, avec 7,9 millions de bouteilles achetées en 2016, les Japonais sont les premiers importateurs mondiaux de beaujolais, ce vin produit dans deux départements français, le Rhône et la Saône-et-Loire. Grâce au décalage horaire, les amateurs nippons sont aussi les premiers à le goûter, avant les Français, chaque troisième jeudi du mois de novembre: six Boeing 747 sont mobilisés pour transporter le précieux breuvage de l’Hexagone vers le pays du Soleil Levant. Et ces fans inconditionnels en raffolent à tel point qu’ils se baignent à l’occasion dans des spa arrosés de beaujolais, car ils considèrent que tout bain dans cet élixir bien gaulois est, par essence, relaxant et excellent pour la peau. Ils en profitent d’ailleurs pour boire un petit coup, et les enfants sont de la partie.

Mais, vous demandez-vous, pourquoi dit-on qu’il est nouveau? Eh bien les vins d’origine contrôlée (AOC) ne sont pas commercialisables avant le 15 décembre mais, depuis 1951, les producteurs ont obtenu une dérogation. En effet, quatre jours seulement sont nécessaires à la maturation de ce vin précoce appelé «primeur» (on entend par là qu’il provient de grappes de raisins récoltées dans l’année). Dès lors, le beaujolais nouveau est devenu synonyme des premières dégustations de l’année et de l’occasion de se retrouver autour d’un verre. Après quelques semaines, il  disparaît des magasins. En effet, ce vin n’est consommable que durant une période limitée, et pour cause : il se conserve maximum 6 mois. Pas besoin de chercher une place au frais dans votre cave pour ces bouteilles: mieux vaut les boire rapidement!

Cet automne encore, les affiches à sa gloire décorent les vitrines des bistrots et certains restaurateurs actualisent leur carte le temps de l’événement. Et vous, avez-vous déjà dégusté le beaujolais nouveau? Sinon, dépêchez-vous, ou alors rendez-vous l’an prochain!

Facebooktwittergoogle_plus