Éloge d’un vilain monsieur

30 de maig de 2019 at 22:00

Source: commons.wikimedia

Michel Houellebecq est un écrivain que beaucoup de gens détestent, mais pas moi. D’accord, pour commencer, il a VRAIMENT une sale gueule. Il n’est pas, tout simplement, «pas beau», non. Il est vilain, d’une laideur qui, en plus, semble être le reflet d’une personnalité abjecte et veule (deux adjectifs très chouettes et un peu rétro, qui méritent d’être utilisés plus souvent). C’est bien simple: à côté de lui, Steve Buscemi a l’air d’une âme noble logée dans un corps plutôt sexy. Si vous croyez que j’exagère (comme toujours) regardez

Mon Amélie à moi

12 de maig de 2019 at 22:00

Mon* Amélie à moi, ce n’est pas Amélie Poulain. Mieux vaut vous le dire tout de suite, même si je risque de vous déplaire: les filles soi-disant candides aux gros yeux de vache, elles m’énervent. Mon Amélie à moi, donc, c’est Amélie Nothomb. J’admets qu’elle a parfois aussi le regard bovin mais, dans son cas, il s’agirait