Les Poilus

3 de septiembre de 2018 at 10:15
Facebooktwittergoogle_plus

Artisanat de tranchée poilus au travail guerre de 1914-18

Artisanat de tranchée: Poilus au travail, guerre de 1914-18 (Par Inconnu guerre de 1914/1918, Collection particulière, [Domaine public], via Wikimedia Commons)

Si je regarde la définition du mot poilu dans le dictionnaire, je trouve: «qui a des poils très apparents», et c’est bien ce que j’avais toujours pensé jusqu’à ce qu’un jour, à l’école, pendant le cours d’histoire, en nous expliquant la Grande Guerre (1914-1918), le prof a commencé à nous parler des Poilus comme des personnes très courageuses et ma tête a commencé à mouliner: les poilus sont très courageux, alors… les imberbes ne sont pas courageux? Serait-ce comme Samson qui avait toute sa force dans ses cheveux? Je n’y comprenais plus rien car je connaissais des poilus qui n’étaient pas du tout courageux, bien au contraire.

Puis à force de réfléchir et de m’informer, je me suis rendue à l’évidence! Les Poilus, c’était un surnom donné aux soldats de la Première Guerre mondiale! En effet dans l’argot des années 1900, ce mot désignait quelqu’un de viril et courageux, mais cette définition venait de plus loin. En reprenant mes cours de littérature j’ai vu que Molière parlait déjà d’«un brave à trois poils» en 1659 pour parler d’un homme courageux. J’avais enfin l’explication! Mais c’est curieux, ces soldats ne s’appelaient jamais comme ça entre eux, et ce terme n’a pas été repris non plus au moment de la Seconde Guerre mondiale (1940-1945).

Et attention! Il ne faut pas confondre un Poilu et quelqu’un qui a un poil dans la main!

Facebooktwittergoogle_plus